Philippe Schneider, ingénieur à la retraite depuis 2014, a été formé à l'animation des cercles de pardon en 2015 et fait partie du CA de l'Association Pardon International fondé par Olivier Clerc depuis 2019.

Il est également professeur de Vini Yoga, écrivain et pianiste compositeur amateur.